Le lancement de l’étude radiopistage

L’UFBSN et les fédérations de seine et marne et du calvados ont lancé l’étude de radiopistage des brochets   !

Dans la Seine en Seine et Marne et dans les marais de l’Aure dans le Calvados, le marquage des brochets a démarré courant septembre 2019. Les brochets ont été capturés par pêche électrique puis anesthésiés avant de bénéficier d’une intervention chirurgicale permettant la pause d’un émetteur dans leur cavité abdominale. La pause d’émetteurs permet de suivre par radio-télémétrie les différents déplacements des poissons. Deux techniques complémentaires sont alors utilisées :

Le radiopistage fixe : des antennes reliées à des boîtiers de réception ont été installées à certains endroits stratégiques. Comme par exemple à l’entrée d’une frayère ou d’une passe à poissons à proximité d’un barrage. Cette méthode permet d’enregistrer automatiquement le passage de tous les poissons marqués. Ainsi, elle permettra d’identifier le temps de résidence des poissons et les éventuels points de blocage à leur migration.

Le radiopistage mobile : un technicien d’une Fédération Départementale pour la Pêche et pour la Protection du Milieu Aquatique effectue plusieurs fois par semaine un parcours le long de la rivière avec une antenne de détection. Cette technique permet de localiser les brochets qui ne seraient pas à proximité d’un poste fixe et ainsi d’appréhender plus finement leur déplacements.

 

Émetteur inséré, les poissons sont marqués avec une marque externe dite « spaghetti ». Cette marque externe est essentielle pour l’identification du poisson. Ainsi, elle permet d’informer de l’appartenance du poisson à une étude. Les brochets sont également sexués, pesés et mesurés. Leur état sanitaire est vérifié puis un prélèvement d’écailles est effectué pour la lecture d’écailles ou La scalimétrie

Une fois réveillés, les poissons sont relâchés dans leur milieu naturel.

Que faire si je pêche un poisson marqué ?

Si vous pêchez un poisson avec une marque externe spaghetti, remettez-le poisson à l’eau.

Pour participer à l’étude, il vous suffit de relever le numéro présent sur la marque externe ainsi que le lieu de capture, de mesurer le poisson et surtout de relâcher le poisson dans le milieu.

Il est essentiel pour le bon déroulement de l’étude de relâcher les brochets. En effet, il s’agit d’une espèce classée vulnérable en France par l’UICN ; de ce fait, les populations de brochets sont fragiles. Peu de brochets ont été marqués dans le cadre de cette étude. Si les poissons ne restent pas en vie le temps de notre étude (c’est à dire au moins un an), notre étude ne pourra pas aboutir à des conclusions pertinentes.

Vous ne vous sentez pas concernés ? Cette étude a pour but d’identifier les zones où il est nécessaire de concentrer les efforts de gestion notamment par la restauration des milieux aquatiques. Pas de milieu en bon état = pas de poissons.

thumbnail of Panneau sensibilisation pêcheurs radiopistage brochet FD14(1)thumbnail of affiche terrain – FD77

Retour aux actualités