les bassins versants

Un bassin versant désigne une zone géographique rassemblant toutes les eaux présentes en son sein. Le bassin versant est délimité par la ligne de partage des eaux. Ainsi, chaque goutte d’eau tombant entre deux lignes de partage appartient au bassin correspondant. Au sein d’un bassin, l’eau s’écoule toujours de l’amont vers l’aval, ce qui correspond à un écoulement allant des altitudes les plus importantes vers celles les plus faibles, soit des montagnes vers les océans. L’exutoire correspond à la zone la plus en aval du bassin versant où toutes les eaux du bassin se rassemblent en un point et sortent de ce dernier.

le profil longitudinal d’un bassin versant

Il existe sur chaque bassin versant un gradient amont/aval. En effet, les cours d’eau correspondants aux têtes de bassin (soit les plus en amont) présentent une vitesse de courant importante et des eaux bien oxygénées. Les principales pollutions constatées sur ces secteurs sont dues à l’agriculture, notamment par le ruissellement de l’eau des cultures ou des pâturages vers les cours d’eau.

En descendant vers l’aval, les cours d’eau s’élargissent ; ils deviennent plus importants et concentrent davantage d’eau. Le profil topographique est moins escarpé, les eaux sont plus calmes. La présence de l’Homme est plus importante et impacte le fonctionnement des rivières : les pollutions chimiques et les prélèvements en eau se multiplient, la morphologie des rivières est modifiée afin de répondre aux activités humaines (urbanisation, industrialisation, agriculture…). La pente est un facteur très important qui conditionne la nature des habitats et la biodiversité en place. On constate ainsi une répartition de la faune piscicole en fonction de sa localisation sur le bassin versant : il s’agit de la zonation piscicole.

les bassins hydrographiques

Un bassin versant est défini en fonction de l’exutoire. En effet, c’est à partir du point de confluence de toutes les eaux que l’on peut déterminer la surface du bassin. Les bassins hydrographiques correspondent aux grands bassins versants Français. On en compte 6 en France métropolitaine, dont le bassin Seine – Normandie.

C’EST PAS SORCIER : BASSIN VERSANT & INONDATIONS