le colmatage des substrats

Le lit des rivières est recouvert de sédiments. On distingue d’une part les sédiments minéraux regroupant différents matériaux de taille variable, allant des blocs rocheux pour les plus gros à l’argile ou aux limons pour les plus fins. et d’autre part des sédiments d’origine organique issus de la mort d’organismes vivants (débris végétaux, particules fines issues de la décomposition d’organismes).

Le colmatage des substrats est un phénomène provoqué par le dépôt de particules fines inférieures à 0.5 mm de diamètre, qu’elles soient d’origine minérale ou organique. Il s’agit d’un dépôt important de matériaux. Dans les rivières, il y a une alternance entre les zones de dépôt de matériaux et celles d’érosion. Cette dynamique est propre à chaque rivière et fonction de la pente, de la taille des matériaux ainsi que de la vitesse d’écoulement. Seulement, certaines pressions anthropiques impactent la dynamique fluviale naturelle et apportent davantage de matériaux fins que grossiers. Ce qui a pour conséquences d’envaser le lit des rivières : c’est le colmatage des substrats.

colmatage des substrats : les conséquences pour les poissons

Le colmatage des substrats tend à uniformiser les habitats disponibles pour la faune aquatique. En effet, c’est la diversité d’habitats disponibles qui permet d’héberger les espèces naturellement présentes dans les cours d’eau. Le substrat est primordial pour accueillir les « insectes aquatiques » (appelés également les macroinvertébrés) et les nids de nombreuses espèces de poissons. Ainsi le colmatage va induire une raréfaction des espèces spécialisées aux substrats grossiers au profit de celles spécialisées aux substrats fins. On constate alors une réduction de la disponibilité des ressources trophiques (alimentaires) ainsi qu’un appauvrissement en oxygène.

Les espaces libres entre les éléments grossiers du substrat (appelés également interstices), se comblent ce qui modifie la structure ainsi que la stabilité globale du substrat. Les échanges d’eau et de matières entre l’eau et la nappe diminuent : le substrat devient imperméable.

colmatage des substrats : les causes de l’intensification du phénomène

Le colmatage des substrats est un phénomène amplifié par :

L’érosion des bassins versants qui est une conséquence directe de la déforestation ainsi que de l’intensification des cultures.

– Les ouvrages transversaux qui bloquent les mouvements sédimentaires naturels. D’une manière globale, les sédiments grossiers restent en amont de l’ouvrage, les sédiments fins qui sont en suspension dans la lame d’eau sont les seuls à passer en aval de l’ouvrage.

– Toutes modifications de la dynamique fluviale naturelle des cours d’eau accentue le phénomène : l’endiguement des cours d’eau, l’extraction de granulats, les barrages et les rejets .

Les causes sont multiples ce qui rend ce phénomène encore plus complexe à gérer. Des opérations de restauration de frayères sont entreprises chaque année dans le but de rendre accessible aux poissons leurs zones de ponte. Cependant, il est important de noter que le colmatage des substrats peut être un phénomène naturel qui est propre à chaque cours d’eau. Ainsi, certaines zones sont ensablées ou envasées naturellement : c’est la notion de diversité qui est essentielle.