vandoise rostrée

La vandoise rostrée (Luciscus burdigalensis) ressemble beaucoup à la vandoise commune. Ce qui explique le peu de connaissances la concernant : la confusion entre les deux espèces est fréquente. La vandoise rostrée est caractérisée par des grosses lèvres et un gabarit plus important que sa cousine. D’un point de vue écologique, la vandoise rostrée affectionne les eaux courantes et fraîches. Ce poisson est fréquemment parasité sur les nageoires par un petit crustacé : le Tracheliastes polycolpus. La disparition de l’espèce dans plusieurs milieux est probablement dû à une forte compétition avec d’autres poissons (gardon, rotengle, brème, ….) qui étaient alors plus performants qu’elle.

A savoir :

  • Cette espèce a une répartition plus méridionale que la vandoise commune. Son apparition sur le bassin Seine-Normandie reste anecdotique. Elle est en effet plus présente au niveau des rivières côtières méditerranéennes ainsi que sur le bassin Loire-Bretagne.
  • Ce poisson n’est pas considéré comme étant en danger; au vu de sa sensibilité face aux aménagements, à la pollution ainsi que du recul de la population en France, des mesures de protection ponctuelles peuvent être prises dans le but de protéger son habitat.
  • Il est essentiel pour une espèce méconnue comme celle-ci de pousser les investigations, dans le but de quantifier sa présence en France ainsi que de comprendre son écologie ce qui permet par la suite de la protéger efficacement ainsi que de pérenniser l’espèce sur le territoire français.


Voir sa répartition sur la bassin Seine-Normandie!

carte


Vandoise

Retour aux poissons