LAMPROIE DE PLANER

La lamproie de planer (Lamperta planeri) n’est pas un poisson : c’est un agnathe. Les agnathes sont dépourvus de mâchoires, ils ont des disques buccaux entourés de dents. La lamproie n’a pas d’écailles, sa peau est nue. Après éclosion, les larves ou ammocètes sont aveugles et restent cachées dans la vase. Quelques mois après, à l’automne, les amocètes se métamorphosent en individus adultes et se détachent alors des sédiments pour nager dans la rivière, elles arrêtent de s’alimenter.

A savoir : 

  • Le mâle et la femelle creusent leur nid en profondeur pour accueillir les futurs œufs.
  • La lamproie a une reproduction unique : les adultes meurent après s’être accouplés.
  • L’accumulation de métaux lourds dans la vase diminue le taux de survie des ammocètes
  • L’orifice buccal de la lamproie de planer lui permet de se fixer au substrat.
  • La lamproie de rivière et la lamproie de planer formeraient une seule et même espèce mais vivant dans des milieux différents.

 


Voir sa répartition sur la carte du bassin Seine-Normandie!

carte


On vous explique le graphique



IDE MELANOTE

Retour aux poissons

LOCHE D’ETANG