La restauration d’une annexe : Brissy Hamégicourt (02)

Depuis le début du XXe siècle, on estime que 67% des zones humides ont disparues en France métropolitaine. Triste constat. D’autant plus que les zones humides sont des écosystèmes à part entière, riches de biodiversité.

Les zones humides sont essentielles à l’équilibre fluvial des cours d’eau, à la qualité de l’eau, à la vie des espèces inféodées à ces milieux, … Pour le brochet, l’accès aux zones humides est une condition sine qua none à la réussite de sa reproduction. Ce poisson, classé vulnérable (liste rouge UICN), est notamment menacé par la disparition des zones humides. En effet, les géniteurs recherchent des annexes alluviales pourvues de végétation herbacée faiblement submergée afin d’y déposer leurs œufs. Si les individus n’ont pas accès à la zone humide ou si celle-ci ne remplit pas les conditions d’accueil, les géniteurs ne pourront se reproduire.

La mise en place d’une étude portant sur la « Mise en valeur des zones humides de la vallée d’Oise, les zones de reproduction naturelle du brochet » (en 1998) a permis d’identifier un méandre déconnecté de la rivière Oise à Brissy Hamégicourt, comme étant une zone propice à la reproduction de l’espèce. Fort de ce constat et avec l’accord de la commune, propriétaire de la zone, la Fédération de l’Aisne pour la Pêche et pour la Protection du Milieu Aquatique a entrepris en 2017 les travaux d’aménagement du site.

De quels travaux s’agit-il ?

Les travaux ont consisté à :

  • Déboiser la parcelle pour augmenter l’ensoleillement et ainsi permettre le développement de la végétation herbacée, support de ponte du brochet.
  • Terrasser le site à l’aide d’une pelle mécanique pour permettre une meilleure communication avec le cours d’eau lors de la période de reproduction.
  • Mettre en place un ouvrage permettant l’immersion de la zone en période de reproduction.

Combien ça coûte ?

Le montant total de l’opération s’élève à 11 839.20 € TTC. L’agence de l’Eau Seine Normandie ainsi que les collectivités piscicoles ont participé au financement de l’action.

Et après ?

L’entretien du site sera réalisé par le Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement de l’Oise Moyenne et de ses Affluents.

Retour aux actualités