Travaux

Accueil|Travaux

Restauration d’une frayère à brochet sur l’Ourcq (02)

Depuis le début du XXième siècle, la disparition des zones humides est estimée à 67%. Pourtant, ces milieux apportent de nombreux services à l’Homme et regorgent de biodiversité. C’est notamment le cas du brochet, qui fréquente les annexes alluviales lors de sa période de reproduction. Les géniteurs remontent les cours d’eau en hiver, à la recherche de site propice

Restauration hydromorphologique du Vigneux (02)

Le Rû du Vigneux est un affluent rive droite de la rivière la Serre qui coule dans l’Aisne. Ce cours d’eau a été identifié comme ruisseau pépinière de la Serre pour la reproduction d’espèces caractéristiques des rivières de première catégorie. On y retrouve notamment la truite fario. Cette espèce se reproduit dans des zones peu profondes et soumises à un courant modéré.

Restauration de la continuité écologique sur la Soude et la Somme-soude (51)

La continuité écologique, c’est la libre circulation des poissons et des sédiments. Lorsqu’un ouvrage tel qu’un barrage ou une buse est présent sur un cours d’eau, il porte atteinte à cette continuité écologique. Afin de la rétablir sur nos rivières, un classement en deux listes a été mis en place au titre de l’article

Restauration d’une frayère sur l’Armance à Avreuil (10)

L’Armance est un cours d'eau classé en seconde catégorie piscicole, l'espèce repère est donc le brochet. Ce dernier a besoin de zones humides fonctionnelles pour se reproduire. On appelle continuité latérale la connexion entre le cours d'eau et les zones humides, zones annexes au cours d'eau. Cette continuité est essentielle pour permettre le passage

Restauration hydromorphologique du Vivier à Andelot-Blancheville (52)

De première catégorie piscicole le ruisseau du Vivier présente une bonne qualité d'eau. Seulement, le piétinement régulier du bétail porte atteinte à la qualité hydromorphologique du Vivier. Ce piétinement a pour conséquences l'érosion des berges, l'absence de ripisylve, l'incision du lit et une faible diversité des écoulements. Le cours d'eau n'offre alors que des

Restauration hydromorphologique de la Laigne (21)

La Laigne est un cours d’eau situé dans le département de la Côte d’Or. Comme la plupart des cours d’eau français, cette rivière a connu de nombreuses actions humaines : curage, recalibrage… Ce qui a conduit à la banalisation du cours d’eau. Ainsi, les habitats disponibles pour les poissons se raréfient dans les secteurs les

Effacement du seuil du moulin d’Esquéhéries (02)

En 2020, un ouvrage bloquant la continuité écologique a été recensé tous les 5 km de cours d'eau en France métropolitaine.  Ces ouvrages construits par l’Homme, constituent des obstacles à la continuité écologique. Cette notion regroupe à la fois la continuité sédimentaire et piscicole. Ces deux points ont été introduits par la Directive Cadre

La restauration de la zone humide du moulin de Chaudefontaine (51)

De statut « vulnérable » en France (liste rouge UICN), le déclin du brochet est notamment dû à la disparition de ses zones de reproduction. En effet, cette espèce dite « phytophile » a la caractéristique de pondre ses œufs sur un substrat enherbé et peu profond. On en retrouve notamment dans certaines zones

Restauration de la frayère d’Aulnois (02)

Le brochet est un des poissons les plus recherché par les pêcheurs. Ce poisson au cycle de vie complexe, séjourne dans les cours d’eau et lors de la période de reproduction, les géniteurs cherchent un site propice. Ces sites, ou frayères, sont caractérisés par une faible profondeur, une eau claire avec peu de courant, une température comprise entre 6 et

Restauration de l’habitat salmonicole sur l’Ourcq (02)

C’est en automne que les géniteurs de truite fario remontent les cours d’eau à la recherche de frayères. Ces zones sont généralement peu profondes et soumises à un courant modéré. Le substrat est majoritairement composé d’un lit de fins graviers et de cailloux. Lors de la reproduction, la femelle va creuser une cuvette afin d’y pondre ses

Aller en haut